GOLDLINK - AT WHAT COST [CHRONIQUE]

GOLDLINK – AT WHAT COST [CHRONIQUE]

Please wait...

At What CostNote

Album : At What Cost
Artiste : Goldlink
Sortie : 24/03/2017
TOP TRACK : Pray Everyday (Survivor’s Guilt)

 

J’avais prévu de chroniquer More Life mais en fait je n’ai pas grand-chose à dire sur cet album ! C’est une sorte de best of du Drake de ces dernières années, toujours bon, rarement incroyable, pas très surprenant.

Non, à la place j’ai décidé de vous parler du nouvel album de Goldlink, At What Cost, un projet forcément passé un peu inaperçu en ce mois de mars très chargé, spoilé par Drake, Kendrick ou encore Gorillaz, rien que ça. C’est pourtant une erreur de ne pas s’attarder sur ce petit bijou, surtout avec les premiers vrais rayons de soleil qui viennent éclairer Paris.

L’album est un projet lumineux qui nous rappelle The Sun’s Tirade d’Isaiah Rashad, passé l’intro, le 1er morceau entraînant avec son refrain marmonné nous fait d’ailleurs tout de suite penser au MC de TDE avec qui Goldlink a déjà collaboré.
Un autre artiste que l’on connaît bien et présent sur 3 tracks de ce début d’album est Kaytranada, un des pionniers de ce son frais et coloré que Godlink appelle le « funk du future ».
Le flow glisse et les refrains, souvent portés par des voix féminines, sont juste excellents, mention spécial à Summatime qui nous rappelle les classiques d’Erykah Badu.

On oubliera vite la track 9 complètement ratée, Goldlink se rattrape avec l’irrésistible tube « Crew » puis 2 gros bangers, cette vibe fraîche et funky fait clairement partie de son ADN mais il a d’autres cordes à son arc et sait aussi nous surprendre avec quelques sons plus directs et efficaces, musclant la fin d’album, je ne sais pas si c’est un clin d’œil mais Kokamoe Freestyle m’a d’ailleurs fait penser à Backseat Freestyle de Kendrick, le gros banger du skeud.

L’album se termine en apothéose avec à mon avis un futur classique, le sombre Pray Everyday mêle des drums trap et des influences gospel portés par un refrain qui nous hante :

Pray everyday, say your grace nigga
Keep the haters, keep the demons ‘way, fam
Pray everyday, say your grace nigga
Keep the haters, keep the demons ‘way, fam

Je ne connaissais pas bien le gars et j’ai eu du mal à le situer géographiquement à l’écoute de sa musique, il m’a fait penser à Isaiah avec le soleil de Cali en plus, on sent aussi l’influence de la nouvelle vague très soulful et gospel de Chicago, en fait Goldlink a grandi entre Washington DC, le Maryland et la Virginie, voilà pourquoi ce projet a finalement une couleur assez unique, à l’image des meilleurs artistes de la nouvelle génération, il maîtrise les codes de la musique de son époque mais lui donne le côté organique et le supplément d’âme qui lui manque souvent.

C’est l’album de ce mois de mars.

FacebookTwitterShare
  • AnthonyOKC

    J’allais justement poster un message pour savoir si tu avais écouté cet album ! Pour ma part j’ai lancé la première écoute il y a 2 jours et j’ai vraiment eu un énorme coup de cœur pour cet artiste !
    Le projet est vraiment ultra solide autant au niveau des prods que de son niveau personnel en flow et chant (la comparaison avec Isaiah Rashad est très bonne , il y a ce même mélange entre rap et chant !). L’autre grosse influence de l’album et même d’après moi la plus grande c’est Kaytranada . J’ai adoré 99.9% donc j’ai immédiatement reconnu son influence sur cet album .

    En tout cas je ne peux que te conseiller d’écouter le rappeur anglais Jay Prince . C’est vraiment un style similaire à Goldlink et je suis persuadé qu’il arrivera à percer tôt ou tard vu son talent ! D’ailleurs sa première partie de Chance à Paris était franchement très bonne , il est extrêmement jeune et il se concentre sur la musique que depuis l’année dernière donc on risque d’entendre parler de lui !

  • Tony Durden

    Bonjour,
    Pourquoi certaine chronique sont noté sur 20 ? et d’autre avec un système d’étoile ou de H ?
    C’est dommage je trouve que noter un album sur 20 permet mieux de distinguer la valeur d’un album.
    Sinon concernant cet album je suis d’accord avec toi, gros skeud, à écouter d’urgence.

    • Les chroniques sur 5 sont des avis rapides sur l’album, les chroniques sur 20 je décortique le skeud, les lyrics, l’ambiance… Ça me prend beaucoup plus de temps, d’écoutes, d’analyse et d’écriture, c’est pour ça que j’ai lancé les chroniques sur 5 un peu plus succintes, ça me permet de parler de plus d’albums

      • Tony Durden

        d’accord, c’est logique effectivement.
        Qu’as-tu pensé de l’album de Jonwayne Rap Album Two

        • Excellent, j’ai vraiment kiffé l’ambiance, un des meilleurs albums de ce début d’année avec le Goldlink, c’est clair, je vais essayer de faire une petite chronique dessus, aussi, il est un peu passé inaperçu comme le Goldlink à cause des grosses sorties.