BIG K.R.I.T. : LE MEILLEUR RAPPEUR DU SUD DEPUIS ANDRÉ 3000

BIG K.R.I.T. : LE MEILLEUR RAPPEUR DU SUD DEPUIS ANDRÉ 3000

« UNDERRATED » comme « CLASSIC » sont des termes beaucoup trop utilisés aujourd’hui pour parler de rap.
L’album n’est sorti que depuis une heure ? Pas grave c’est un classique.
Tu as entendu une bonne chanson de ce rappeur underground ? Il est underrated.
Les gens consomment la musique comme des kleenex, ne prennent plus le temps d’écouter vraiment et balancent des « underrated » à tort et à travers pour masquer leur manque de culture.

Je n’utilise pas ces termes à la légère et s’il y a un rappeur que je considère « underrated », c’est Big K.R.I.T.

On se souvient tous du mythique « The South got something to say » d’Andre 3000 aux Source Awards 1995, le Sud a longtemps été marginalisé alors qu’il est le berceau d’un des meilleurs groupes de tous les temps et de nombre d’artistes légendaires. Aujourd’hui ce n’est plus le cas, le Sud, et plus particulièrement la trap d’Atlanta, est devenu le centre de gravité du rap.
Malheureusement pour lui, Big K.R.I.T. ne vient pas d’Atlanta mais d’une ville moins connue du Mississipi et malheureusement pour lui – mais heureusement pour nous –, Big K.R.I.T. ne fait pas de la trap.

Difficile pourtant de sonner plus « Dirty South » que Big K.R.I.T., mais là je ne te parle pas de la trap sans âme de nos jours mais du « Southern Rap » originel : UGKGoodie MobScarfaceOutkast8Ball & MJGLudaT.I
Souvent comparé à Pimp CBig K.R.I.T. est fier de ses racines et on retrouve évidemment cet ADN dans sa musique : ces « sub » bondissants, ces guitares, ces samples soul, cette orgue possédée, cette 808 insaisissable, ces références au Sud et à ses légendes, ces refrains « chopped & screwed », cet accent si reconnaissable… mais il n’est pas seulement un des derniers représentants de ce « Country Rap » old school, il est aussi l’un des rappeurs les plus talentueux de sa génération.

Tu te souviens du morceau They Ready ? Les combos de Khaled sont devenus des marqueurs temporels, une sorte d’all-star game du rap et ce n’est pas un hasard si l’on retrouvait à l’époque Kendrick LamarJ. Cole et Big K.R.I.T. sur ce même morceau pour représenter la nouvelle génération, ce n’est pas un hasard non plus si ce même Kendrick l’a cité dans son controversé namedrop sur Control, on se souvient également du posse cut 5 étoiles, 1 Train, conclut par un couplet rageur du rappeur du Mississippi.
Big K.R.I.T. a longtemps été considéré comme le futur « King Of The South » et tout le monde le voyait exploser comme Cole et Kendrick, il sait tout faire, à commencer par très bien rapper, son flow est impressionnant, sa voix charismatique, son écriture intelligente et poétique, il chante très bien, produit ses propres sons (et ses productions sont juste dingues) et comme si ça ne suffisait pas, il a juste lâché 3 mixtapes classiques : Krit Wuz HereReturn Of 4Eva et 4Eva N a Day.

Malheureusement, à l’image d’un Lupe Fiasco, il s’est fait broyer par la machine sans pitié qu’est l’industrie musicale, Def Jam a voulu en faire le rappeur mainstream qu’il n’est pas et sa musique a perdu son âme, deux albums ratés qui nous ont presque fait oublier à quel point Big K.R.I.T. est doué.
J’avais donc envie de rappeler à tout le monde le talent de ce mec avec mes 10 morceaux préférés, après avoir écouté ça, tu vas comprendre que Big K.R.I.T. est spécial et tu vas vouloir en écouter plus, t’inquiète pas, on t’a fait un best of de ses meilleurs sons, concrètement c’est ce qui s’est fait de mieux dans le rap sudiste ces dernières années, la playlist 4Eva est en écoute juste à droite (ou dans la section Playlists).

La chronique de 4Eva is a Mighty Long Time est à lire ici.



HOMETOWN HERO

C’est le morceau qui a fait connaître Big K.R.I.T., un hymne pour son Mississipi natal. C’est rare que je kiffe une prod avec un sample aussi cramé mais les scratches et le refrain chopped & screwed gardent la track du côté du hip-hop, la rage dans le flow de K.R.I.T. suit la montée de l’instru et fout des frissons…

 

SOMETHING

Des airs de Kanye dans ce sample ! Big K.R.I.T. c’est tout simplement de la musique pour l’âme, très loin de la merde mainstream qu’on entend.

 

R4 THEME SONG

Une folie ce morceau, le banger qui lance le classique Return of 4Eva avec ce refrain clin d’œil à un certain André 3000 !

 

DREAMIN’

Un morceau spécial pour moi puisque c’est lui qui m’a fait découvrir Big K.R.I.T., un classique intemporel, si un jour tu ne crois plus en tes rêves écoute ce son !

 

AMERICAN RAPSTAR

La prod de Big K.R.I.T. est d’un autre monde, on retrouve déjà ce conflit entre le rappeur qu’il voudrait être et celui qu’on lui demande d’être :

They say « money make the world go round »
You never lost til you lose your crown
And they don’t love you till you’re under ground
Or when you’re maxing out your bank account

Yeah, you do it all just to live the life
Even if it means you don’t live it right

And even if it means you don’t survive the night
But if even if you do you won’t survive the hype
Of an American rapstar

 

ANOTHER NAIVE INDIVIDUAL GLORIFYING GREED AND ENCOURAGING RACISM

Encore un bijou de Return Of 4Eva avec un texte engagé et puissant.

 

THE VENT

« If it don’t touch my soul then I can’t listen to it »

 

RED EYE

L’écriture poétique est aussi belle que l’instru toute en retenue, un moment suspendu dans le temps.

 

IF I FALL

De loin le meilleur son du décevant Live From The Underground, ce Big K.R.I.T. là est à part, mention spéciale au hook de Melanie Fiona.

 

BIGGER PICTURE

Les lyrics de Big K.R.I.T. sont comme des coups de pinceau, ils peignent une toile colorée, brillante, mélancolique et poétique.

 

PRICE OF FAME

Petit bonus avec le bijou de son dernier album, le sublime « Price of Fame ».

 

Les classiques Return Of 4Eva et 4eva N a Day sont à chopper en vinyle sur le shop.

La chronique de 4Eva is a Mighty Long Time est à lire ici.

FacebookTwitterShare